Retrouvez le Tchat du 7 mai


Votre épargne, quels choix de placements aujourd’hui ?


Stéphanie BAGDIKIAN :  Responsable Etudes et Développement, Caisse d’Epargne CEPAC
Cécile COUPIER-FERANDO :Animateur Banque Privée / Gestion Privée, Caisse d’Epargne CEPAC
Michel RIO : Responsable Régional Assurances de Personnes, Filiale Ecureuil Vie Développement
Rénald SEGARD : Responsable Animation Gestion Privée, Natixis Investment Managers International
Modérateur : Début du tchat à 14h. Vous pouvez d'ores et déjà poser vos questions.
Bonjour à toutes et à toutes ! Bienvenue sur le tchat. Nous sommes ravis de répondre en direct pendant une heure à vos questions. C'est parti ! Et merci d'être aussi nombreux, nous allons essayer de répondre à un maximum de questions durant le direct. Nous apporterons des réponses dans un second temps à toutes les questions posées.

DR: Les placements sur livrets A, LDD, CEL ne vont-ils pas être moins attractifs au regard du contexte sanitaire actuel et quels seront les placements alternatifs qui pourraient alors être conseillés? Merci.
A date, les taux de rémunération des livrets A, LDD et CEL n'ont pas été impactés. Ce sont des placements d'épargne dite traditionnelle, souple, car l'épargne est immédiatement disponible, et sans risque.
D'une manière générale, vos choix en matière de placement doivent s'effectuer en fonction des paramètres suivants : la durée du placement envisagée, le projet que vous avez et votre degré d'acceptation du risque.

Jean : Bonjour, dois-je m’inquiéter pour mon assurance vie en fond euros qui représente une grosse partie de mon épargne actuelle ? Faut-il diversifier cette épargne?
Je souhaite vous rassurer sur l'avenir de votre support en euros dans le contexte actuel. En effet, les supports en euros sont peu investis en actions, la forte baisse des marchés actions impacte donc peu leur rentabilité. En complément, concernant le rendement 2019, la crise n'a aucun impact puisque ce rendement est définitivement acquis. Par ailleurs, comme vous le savez peut-être, la gestion financière du support en euros par votre assureur répond à des exigences réglementaires pour garantir le capital investi et servir tous les ans un rendement minimum.

Les supports en euros sont investis en majorité dans des obligations à taux fixes (obligations de l'Etat français...). Le fonds en euros présente la sécurité en capital. La plupart des fonds en euros affichent une garantie en capital totale. Cela veut dire que vous ne pouvez pas perdre votre mise initiale. Par ailleurs. Les intérêts annuels versés sur le fonds en euros sont définitivement acquis. Ils ne peuvent pas être remis en cause. Une fois versés, ces gains génèrent à leur tour des intérêts (effet cliquet).

Flolion : Bonjour, mon livret A est plein, je souhaite savoir. J'aimerais connaître les autres possibilités de placements plus rentable que le livret A?
Il existe une large possibilité de placements. Votre conseiller saura vous orienter en fonction de vos projets d’investissements, de la somme que vous souhaitez allouer à ces projets, de votre horizon de placement et de votre niveau d'acceptation de prise de risque.

L’épargne financière peut vous intéresser. Vous pouvez commencer par réaliser votre bilan, des simulations en ligne https://www.caisse-epargne.fr/cepac/particuliers/campagne-epargne-financiere

Herve : Quelle alternative à la trop commune assurance vie ? Quid de la bourse après crise ? Faut-il craindre un krach ?
Il faut rappeler que l'enveloppe d'assurance vie répond à des logiques d'organisation du patrimoine avec des avantages juridiques et fiscaux. Elle offre la possibilité d’une part de recourir à l'actif général d'une compagnie d'assurance qui offre une garantie en capital, et d’autre part d'accéder à un large choix de supports de diversification en fonction de différents profils de risque (immobilier, actions, fonds diversifiés, fonds flexibles, fonds thématiques ISR (Investissement Socialement Responsable) et ESG (critères gouvernementaux, sociaux et de gouvernance...).
La Bourse ne fait que refléter les questions que beaucoup de Français se posent et son lot d'incertitudes sur l'économie. Par conséquent, nous restons prudents, constructifs et sélectifs.

leynad : Quid les ISR à la CE
A la Caisse d'Épargne, nous proposons à nos clients une large gamme de supports ISR et ESG. En tant que banque mutualiste, nous nous sommes inscrits très tôt dans cette démarche. Retrouvez le détail des fonds sur notre page dédiée. https://www.caisse-epargne.fr/cepac/espace-opc/selection-fonds-isr-esg

Eugenie : Bonjour. Quelle est la différence en rentabilité entre les placements sans risque et avec risque élevé ?
N’oubliez pas qu’il n’existe pas de rendement élevé garanti et qu’un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé.

Si vous souhaitez une rémunération plus élevée pour vos placements, vous devez accepter de prendre des risques. Mais veillez à ce que cette prise de risque soit en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne (n’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital).

Un rendement sans risque peut rapporter entre 0,25 et 1%. A titre d'exemple, un placement comportant des risques peut avoir un rendement de +15% une année, une autre à -15%, en fonction de la perception de l'environnement économique.

Ines : Bonjour, j'aimerai savoir si depuis la crise actuelle certains placements sont devenus plus intéressants que d'autres ? Avez-vous des conseils pour des placements en bourse ? Merci.
Sur le marché des actions, il existe deux typologies d'action. Des actions de croissance où les entreprises offrent des perspectives de croissance intéressantes, et de la visibilité. Cette typologie d'action présentait des valorisations élevées avant la crise et aujourd'hui leur prix a baissé. Elles constituent souvent une bonne base pour gérer un portefeuille car elles sont considérées comme des valeurs « bon père de famille ».

Ensuite, il existe une deuxième typologie d'action, des actions décotées. Sur ce type d'actions, il faut aujourd'hui être sélectif car les marchés privilégient la qualité. Pour autant, ce type d’action présente à ce jour des prix considérés comme « attractifs ».

Sonia : Quel type de placement vous nous conseillerez face à la baisse de taux de l'assurance vie ?
Cela dépend de votre profil investisseur.
Effectivement, il existe aujourd'hui toute une palette de placements. Néanmoins, il est important de rappeler que la rentabilité du contrat d'assurance vie ne repose pas que sur des supports en euros qui permettent de garantir le capital. Au sein d'un contrat d'assurance vie, vous avez aussi accès à des supports financiers de type actions, par exemple, ou encore de type immobilier (pierre papier), qui procurent de meilleures rentabilités sur la durée.
Nous vous proposons aussi d'y accéder par abonnement mensuel afin de lisser le risque et d'augmenter la rentabilité.

Patrice : Quels sont les domaines qui risquent de profiter prioritairement de la reprise économique ?
La reprise économique sera sans doute lente. Les domaines qui ont profité du confinement sont : la technologie (le digital), la santé, l'industrie alimentaire... L'un des domaines qui profitera en priorité de la reprise c'est la construction, avec la reprise des chantiers, qui reste un pan important de l'économie en France.
En ce qui concerne l'investissement sur les marchés financiers, nous vous rappelons la pertinence d'investir progressivement son épargne.

Sébastien: Bonjour, dois-je vendre ou garder les opcvm Obligataires que j'ai dans mon portefeuille, compte tenu du niveau de la dette des États. Merci d'avance.
C'est une excellente question. La crise sanitaire du Covid a impacté dans un premier temps le marché des actions, puis dans un second temps le marché du crédit. C'est pourquoi les banques centrales sont intervenues massivement. Aujourd'hui, nous privilégions les obligations rachetables par les banques centrales. Enfin, votre décision doit se prendre à l’aide des conseils d’un professionnel qui étudiera avec vous les OPCVM que vous détenez et des décisions qui en découlent.

Paul : Certains suggèrent des placement dans l'or physique, quel est votre avis
L'or reste une valeur refuge et un actif de diversification de son patrimoine. Il faut tenir compte du coût de sa sécurité physique si vous achetez de l'or.

jean Jacques : Bonjour je souhaiterai placer le fruit d'une vente immobilière. Retraité depuis peu je recherche un complément de revenu mensuel de type Quadréto à revenu . Je ne suis pas attiré par Ass.vie Merci
Bien que l'assurance vie reste une enveloppe parfaitement adaptée à votre recherche de complément de revenus immédiat, trois solutions s'offrent à vous : les parts de SCPI, le contrat de capitalisation, et la rente viagère avec capital non aliéné.
Pour évaluer la solution la plus adaptée à vos attentes, prenez rendez-vous avec votre conseiller.

Nina : Bonjour, pendant cette crise sanitaire mon assurance vie ne cesse de baisser. Que dois-je faire ?
Votre épargne est certainement diversifiée, votre contrat d'assurance vie vous propose de pouvoir arbitrer les différents supports que vous détenez entre eux.
Aussi, il convient de contacter votre conseiller, pour évaluer s'il faut plutôt sécuriser votre épargne sur des supports plus sécuritaires ou au contraire, de vous repositionner sur des supports qui offrent des opportunités de développement suite à la baisse des marchés financiers.

Marie : A l'heure actuelle faut-il vendre ses actions ou attendre que celles-ci remontent
Il faut éviter de céder à la précipitation. Vendre aujourd'hui vos actions revient à consolider les moins-values constatées, qu'il sera difficile de récupérer à court terme.

La Bourse est faite d'aléas, il faut éviter de céder à ses émotions et se concentrer sur les questions suivantes : ai-je du temps devant moi ? Le niveau de risque est-il toléré ? Ai-je un impératif pour récupérer mon argent ?

Ecureuil13600 : Bonjour. Est-ce le bon moment pour investir en unité de compte sur une assurance vie ou faut-il attendre que le marché se stabilise ?
La question du timing est toujours difficile, pour autant, l'investissement progressif constitue une méthodologie d'investissement qui a montré sa pertinence.

Modérateur : Nous arrivons au terme de ce tchat. Un mot pour conclure?
Merci pour votre participation ! Vous avez été très nombreux pendant ce tchat. Faute de temps, nous n'avons pas pu malheureusement répondre à toutes les questions. Nous vous invitons à consulter l'intégralité de ces échanges dès lundi 11 mai à partir de 14h sur le site Caisse d'Épargne : www.caisse-epargne.fr/cepac/particuliers Au revoir...

Modérateur : Votre avis nous intéresse: https://cepac.canalchat.fr/2020/2/barometre/